Retrouvé: 40 ans après (au Chili)

smiley : regular_smile Retrouvé: 40 ans après (au Chili)


L'ancien chef du renseignement sous dictateur chilien Augusto Pinochet, Odlanier Mena, s'est suicidé ce samedi, selon les médias mexicains. Mena a dirigé le Centre national d'information désormais dessous au Chili.

L'ancien chef du renseignement purgeait une peine de six ans pour son implication dans la mort de trois membres du parti socialiste du Chili en 1970. Pour bonne conduite, il a été libéré de prison pour le week-end et aurait dû y retourner dimanche prochain. Mena s'est suicidé dans son appartement.

source

 

La justice chilienne a clos une enquête contre la famille de Pinochet

La justice chilienne a clos son enquête dans une affaire de détournement de fonds publics contre la famille du général Augusto Pinochet. Le procureur n'a pas pu inculper la veuve et les enfants du dictateur.

Cependant il n'a pas été en mesure de déterminer la provenance de 18 millions de dollars retrouvrés sur les comptes étrangers de Pinochet.

Le général Pinochet a pris le pouvoir au Chili en 1973 à l'issue d'un coup d'Etat militaire. Il a gouverné le pays pendant 16 ans.


source

 

Pinochet était au courant des répressions

L’ancien juge de la Cour suprême du Chili Alejandro Solis a déclaré que le défunt général Augusto Pinochet connaissait les détails des crimes commis par sa police secrète durant sa dictature.

Alejandro Solis a ordonné l’arrestation de dizaines d’agents des forces de sécurité pendant plus d’une décennie pour des accusations liées à la disparition et aux meurtres de dissidents de gauche durant le régime du général Pinochet.

Selon M. Solis, Manuel Contreras, l’ancien chef de la police politique de la Direction nationale du renseignement (DINA), avait l’habitude de rejoindre le général Pinochet chez lui le matin pour partager son déjeuner et lui rapporter toutes les missions menées par ses agents.

Le gouvernement chilien estime qu’environ 3 095 personnes ont été tuées au Chili durant le régime Pinochet.

source

 

Plus de 40 policiers blessés dans les émeutes au Chili

Plus de 40 policiers ont été blessés dans les affrontements avec des manifestants dans une banlieue de la capitale du Chili, Santiago, lors du 40ème anniversaire du coup d'État militaire, organisé par Augusto Pinochet.

Le chef de la police dans la région de la capitale, le général Rodolfo Pacheco, figure parmi des blessés.

Selon le ministère de l'Intérieur, le niveau de violence a été plus élevé que jamais. Les manifestants ont utilisé des armes à feu et mis le feu aux voitures. Plus de 200 personnes ont été interpellées.

Selon les chiffres officiels, au moins 3000 personnes ont péri pendant le régime de Pinochet, qui a duré de 1973 à 1990.

source

 

un partisan de Pinochet condamné à 15 ans de prison

Le tribunal a condamné Manuel Contreras, chef de la police secrète chilienne sous la dictature d'Augusto Pinochet, à 15 ans de prison pour assassinat d'un opposant.

Le tribunal a condamné Manuel Contreras, chef de la police secrète chilienne sous la dictature d'Augusto Pinochet, à 15 ans de prison pour assassinat d'un opposant.

Ramon Martinez, adhérant de 23 ans de la Gauche révolutionnaire, a été blessé pendant l'arrestation et est mort en prison sous la torture.

Contreras de 83 ans purge déjà des peines pour plusieurs crimes graves. Il est condamné au total à plus de 200 ans de détention et à deux peines à perpétuité.

source

dimanche 29 septembre 2013 à 05h03 par fleurdatlas dans Chili | # | commenter

 

dimanche 29 septembre 2013 à 05h03 par fleurdatlas dans Chili



Connectez vous au site si vous avez déjà un compte, ou remplissez les deux champs suivants :
Nom ou pseudo :
Ca sera votre pseudo sur KarmaOS.
Email :
Votre email ne sera communiqué à personne. Il est simplement utilisé pour vous envoyer un code vous permettant de confirmer votre commentaire. Ce système nous permet de lutter efficacement contre le SPAM de commentaires.

OpenID :


Ou bien, vous pouvez vous connecter directement (sans avoir créé de compte au préalable) avec votre openID.

Précédent : Retrouvé: Mort du président Chavez
Suivant : Retrouvé: Trois jours de deuil national en Colombie pour honorer la mémoire de Gabriel Marquez
 
Hébergé par karmaos.com