Retrouvé: Mort du président Chavez

smiley : regular_smile Retrouvé: Mort du président Chavez


 

smiley : regular_smileDécés du président Chavez

Le président vénézuélien Hugo Chavez est décédé mardi à Caracas des suites d'un cancer, a annoncé à la télévision publique le vice-président Nicolas Maduro.

augmenter la taille du textediminuer la taille du texte

"Nous avons reçu l'information la plus éprouvante et la plus tragique que nous puissions annoncer à notre peuple. A 16H25 (20H55 GMT) aujourd'hui 5 mars, est mort notre commandant président Hugo Chavez Frias après avoir combattu avec acharnement contre une maladie depuis presque deux ans", a déclaré M. Maduro, au bord des larmes.

Depuis la veille, l'incertitude planait sur le sort du président, hospitalisé dans un établissement militaire de la capitale. Il luttait depuis juin 2011 contre un cancer dans la zone pelvienne et son état de santé s'était aggravé ces dernières heures, selon le gouvernement.

Au pouvoir depuis 1999, Hugo Chavez avait été réélu pour un nouveau mandat de six ans en octobre, avant d'être à nouveau opéré le 11 décembre à Cuba, pour la quatrième fois. Il n'était plus jamais apparu en public depuis

 

source.

 

 

Dilma Rousseff a déploré mardi la mort du président vénézuélien Hugo Chávez, évoquant "la perte irréparable d'un grand Sudaméricain", d'un "ami du Brésil"."Nous n'avons pas toujours été intégralement d'accord avec le président Chávez mais sa disparition représente une perte irréparable. Il était un ami du Brésil et du peuple brésilien", a déclaré Mme Rousseff lors d'une réunion publique.

Une "grande perte" pour Haïti

La mort du président vénézuélien Hugo Chávez est "une grande perte" pour toute la région et pour Haïti en particulier, a estimé mardi le ministre haïtien des Affaires étrangères Pierre-Richard Casimir.
"C'est une grande perte pour le Venezuela, pour la région et pour Haïti, en raison de la qualité des relations entre les deux pays", a indiqué le ministre à l'AFP.
"Je transmets au nom du peuple d'Haïti, mes sincères condoléances au peuple vénézuélien", a de son côté écrit le président haïtien Michel Martelly sur sa page Facebook.

Haïti, qui bénéficie du programme PetroCaribe en achetant du pétrole à un prix préférentiel au Venezuela, reçoit aussi une importante aide de Caracas qui finance les principaux projets sociaux lancés en Haïti depuis l'arrivée au pouvoir de Michel Martelly.

Le soutien d'Obama

Le président Barack Obama a affirmé mardi que les Etats-Unis soutenaient les Vénézuéliens après la mort de leur dirigeant Hugo Chávez, et espéré des "relations constructives" avec le futur gouvernement du Venezuela dans un "nouveau chapitre" de son histoire. "En ce moment difficile de la mort du président Hugo Chávez, les Etats-Unis renouvellent leur soutien aux Vénézuéliens et leur intérêt à développer des relations constructives avec le gouvernement vénézuélien", a déclaré M. Obama dans un communiqué.

"Au moment où le Venezuela entame un nouveau chapitre de son histoire, les Etats-Unis continuent à soutenir des politiques qui soutiennent les principes démocratiques, l'Etat de droit et le respect des droits de l'homme", a conclu le dirigeant américain.

Le dirigeant disparu était une figure hautement controversée aux Etats-Unis, pays qu'il pourfendait à longueur de discours sans avoir toutefois jamais cessé de le livrer en pétrole.

L'opposition appelle à l'unité

Le chef de file de l'opposition vénézuélienne Henrique Capriles Radonski a appelé mardi les Vénézuéliens à "l'unité" après la mort de Hugo Chávez des suites d'un cancer et transmis sa "solidarité" à la famille du président sur son compte Twitter."Ma solidarité à toute la famille et aux partisans du président Hugo Chávez, nous plaidons pour l'unité des Vénézuéliens", a annoncé le gouverneur du riche Etat de Miranda (nord) sur le site de micro-blogs.

Battu par Hugo Chávez à la présidentielle d'octobre, M. Capriles, 40 ans, est le candidat naturel de l'opposition pour les élections anticipées qui devront être organisées dans les 30 jours.

 

(source)

mercredi 06 mars 2013 à 03h10 par fleurdatlas dans Venezuela

 

mercredi 06 mars 2013 à 03h10 par fleurdatlas dans Venezuela



Connectez vous au site si vous avez déjà un compte, ou remplissez les deux champs suivants :
Nom ou pseudo :
Ca sera votre pseudo sur KarmaOS.
Email :
Votre email ne sera communiqué à personne. Il est simplement utilisé pour vous envoyer un code vous permettant de confirmer votre commentaire. Ce système nous permet de lutter efficacement contre le SPAM de commentaires.

OpenID :


Ou bien, vous pouvez vous connecter directement (sans avoir créé de compte au préalable) avec votre openID.

Précédent : Retrouvé: Cuba veut bannir le reggaeton de l'espace public
Suivant : Retrouvé: 40 ans après (au Chili)
 
Hébergé par karmaos.com